32

INFRA+ : Amélioration des infrastructures et des conditions de travail au Nord-Kivu et en Ituri

Le projet INFRA+ va améliorer l’accessibilité et la qualité des soins offerts aux populations des provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri en renforçant les infrastructures sanitaires (la constructions de plusieurs nouveaux bâtiments, leur équipement, la mise en place de système d’approvisionnement en eau potable et énergie…).

 

Contexte

Le Plan stratégique pour la couverture santé universelle (CSU) 2021–2030 en République démocratique du Congo (RDC) met notamment l’accent sur la construction et la réhabilitation des infrastructures de santé, y compris leur dotation en eau, électricité et en équipements, afin de produire les prestations de qualité nécessaires au développement de la CSU. Il s’agit de construire de nouveaux centres de santé et de remplacer tous les centres de santé ne répondant pas aux normes. . Il s’agit aussi de construire ou rénover les Hôpitaux généraux de référence (HGR) là où c’est nécessaire. C’est en réponse à ce Plan que le projet INFRA+ a été conçu.

L’environnement volatil dans lequel s’inscrit INFRA+ (Nord-Kivu et Ituri) couplé à l’inflation généralisée due au contexte international instable sont des caractéristiques essentielles qui ont orienté la méthode de travail proposée par ULB-C° pour mener à bien ce projet. La maîtrise des risques sera l’objet d’une attention de tous les instants. Cette maîtrise a déjà fait ses preuves dans les projets précédent mené pars ULB-C° (PADISS et PADISS 2); elle se base sur divers éléments dont l’implication active de la communauté locale dans les différentes étapes de mise en œuvre des chantiers et le recours à des entrepreneurs locaux (bien implantées et capable de s’adapter au contexte local).

Localisation

Actions

  • Construire et équiper les services essentiels et techniques de l’HGR Masereka (bloc opératoire, maternité, imagerie, laboratoire, soins intensifs et urgences)
  • Construire et équiper les services essentiels et techniques de l’HGR Mambasa (bloc opératoire, maternité, imagerie, laboratoire, soins intensifs et urgences)
  • Construire et équiper les services essentiels et techniques de l’HGR Komanda (bloc opératoire, maternité, imagerie, laboratoire, soins intensifs et urgences)
  • Construire et équiper les services essentiels et techniques de l’HGR Kyondo (imagerie et Laboratoire)
  • Construire et équiper les services essentiels et techniques de l’HGR Nizi (bloc technique et bloc hospitalier)
  • Construire les services essentiels et techniques de stockage des médicaments de la CADIMEBU (Centrale d’Approvisionnement et de Distribution des Médicaments Essentiels de Bunia)
  • Construire des systèmes d’approvisionnement en eau potable pour les HGR de Masereka, Kyondo (Nord-Kivu) et de Mambasa, Komanda, Nizi (Ituri)
  • Construire des systèmes d’approvisionnement en eau potable pour les centres de santé de Mangusu et Nduye (Ituri), et de Ngiste et Vughalihya (Nord-Kivu)
  • Renforcer les systèmes d’énergie solaire des HGR Masereka et Kyondo (Nord-Kivu), Mambasa, Komanda et Nizi (Ituri)

Bénéficiaires directs

  • Les 429 personnels des structures réhabilitées et/ou construites
  • Les 50.269 patient·es pris·es en charge en hospitalisation chaque année par les structures hospitalières réhabilitées
  • Les 7.254 femmes prises en charge pour accouchement chaque année par les structures hospitalières réhabilitées
  • Les populations (30.727 personnes) ayant accès aux 4 centres de santé bénéficiaires de nouveaux points d’adduction d’eau potable
  • Les 18 membres de l’équipe de la CADIMEBU à Bunia

Partenaires opérationnels

  • Les Divisions Provinciales de la Santé (DPS Nord Kivu et Ituri)
  • Les Comités directeurs des différents hôpitaux (Masereka, Kyondo, Mambasa, Komanda, Nizi)
  • Le conseil d’administration de la CDR CADIMEBU
  • Les populations proches des nouvelles implantations
  • Les comités de santé des centres de santé ciblés par l’approvisionnement en eau potable (Ngitse,
    Vughalihya, Mangusu et Nduye)

Partenaire financier

Le projet est financé par l’Union européenne (UE). Il s’inscrit dans le Programme de renforcement de l’offre et développement de l’accès aux soins de santé (PRO-DS) financé par l’UE dans le cadre du 11e Fonds Européen de Développement (FED).

Logo Ue + Clause Non Resp

Budget

10.371.032 €

Durée

48 mois : 13.09.2022 – 12.09.2026

Personnes de contact : Prudence MITANGALA et Charlotte VAN ROY