Les différents niveaux de gestion de l'ONG :

Gouvernance

En date du 01.06.2020, le conseil d’administration de l’asbl est composé de :

  • Charles De Cannière
  • Myriam De Spiegelaere
  • Eric Decroix
  • Mondher El Jaziri
  • Marie-Soleil Frère
  • Michèle Wilmet

Sont membres de l’Assemblée générale :

Matthieu Baudoux, Victor Brunfaut, Ralph Coeckelberghs, Yves Coppieters’t Wallant, Charles De Cannière, Pierre de Maret, Myriam De Spiegelaere, Frédéric Debaste, Eric Decroix, Philippe Donnen, Gaëlle Ducarme, Pierre Duez (adhérant), Mondher El Jaziri, Véronique Fontaine, Marie-Soleil Frère, Alain Godefroid, Philippe Goyens, Philippe Hennart (adhérant) , Paul Jacobs, Yvon Lammens, Jean Lejoly, Dominique Mertens, Carla Nagels, Julien Nahayo, Chantal Potvliege, Olivier Vandenberg, Georges Verhaegen (adhérant), Rudi Verheyen (adhérant), Michèle Wilmet.

Transparence

Nos comptes

Chaque année, nous publions en toutes transparence nos comptes de résultat et notre bilan financier

Au préalable, en accord avec la loi relative aux asbl, ces comptes sont systématiquement vérifiés et validés à différentes reprises :

  • Audit et certification par le cabinet de réviseurs d’entreprises Maillard, Dethier & Co, membre de RM2 Audit Support Belgium
  • Approbation par l’Assemblée Générale de l’asbl
  • Contrôle par le SPF Finances
  • Contrôle par l’UE et par la DGD pour les projets qu’ils cofinancent

Recettes Dépenses 2019

Les comptes annuels de l’asbl sont publiés et consultables sur le site de la Banque Carrefour des entreprises (BCE), n° d’entreprise : 0415.627.875.

Nous sommes présents sur la plate-forme IATI (International Aid Transparency Initiative).

Nos activités

Outre les informations disponibles sur ce site, nos activités sont décrites dans nos rapports annuels d’activités.  Tous nos projets font l’objet d’évaluations régulières assurées par des évaluateurs externes.  Les résultats de ces évaluations et la manière dont nous répondons aux recommandations sont décrites dans des réponses managériales consultables ici (filtrer sur le type « Évaluations »).

Nous publions également les informations globales sur les pays et régions d’intervention de notre ONG, nos secteurs d’activités, le personnel employé sur www.ong-livreouvert.be.

Nous ne sommes pas répertoriés sur les sites web vef-aerf.be, testament.be ou bonnescauses.be ; les montants des cotisations annuelles demandés par ces sites sont à ce stade prohibitifs pour notre ONG.

Éthique et intégrité

ULB-Coopération accorde une priorité absolue aux respects des valeurs qu’elle défend. Elle s’est pour cela dotée d’une Charte et d’un Code de conduite qui présentent les valeurs défendues ainsi que les comportements et pratiques attendues et les comportements à éviter par toute personne travaillant, engageant ou représentant ULB-Coopération de quelque manière que ce soit.

Afin d’assurer le bon déroulement de ses activités, la bonne gestion de ses ressources et d’assurer le bien-être de ses collaborateurs, partenaires et bénéficiaires, ULB-Coopération a mis en place des mécanismes de pilotage, d’administration, de contrôle et d’information. Ces mécanismes contiennent des mesures spécifiques permettant de prévenir, détecter et gérer au mieux les événements susceptibles d’affecter la qualité des actions, l’intégrité du fonctionnement mais aussi et surtout l’intégrité physique et psychologique de toutes les personnes impliquées ou impactées par les actions. Le comité de direction et les coordonnateurs de bureaux ont la responsabilité d’informer les membres et personnels de l’organisation des principes clés du contrôle interne et du respect de l’intégrité. À cette fin, des mesures d’information et de formation sont prises pour sensibiliser les membres et personnels des sièges et des terrains à l’importance, aux spécificités et aux modalités de la gestion des fraudes et de l’intégrité.

Modalités de signalement

Tout partenaire ou bénéficiaire, victime ou témoin de faits de violence et de non-respect de son intégrité physique ou morale, victime ou témoin d’actes de fraude et de corruption, du fait d’un membre du personnel d’ULB-Coopération est fortement encouragé à s’assurer que ces faits puissent être connus, pour être traités, par la hiérarchie d’ULB-Coopération. Plusieurs canaux de communication peuvent être activé en fonction de la gravité des faits et des personnes concernées.  Ils sont décrits dans un document remis aux partenaires. Un formulaire de contact est disponible sur ce site, un mail peut également être envoyé à info@ulb-cooperation.org.