Pépinière D'arbres Fertilitaires

Projet « Arbres Providence » au Sénégal

Zones d’intervention

Le projet intervient dans quatre communes rurales situées dans le département de Mbour (Ouest du Sénégal).

  • La commune de Ndiaganiao est une commune rurale du Sénégal qui fait partie de la sous-préfecture de Fissel. Les villages concernés par ce projet dans cette commune sont : Koulouck wolof, Ndiandiaye, Ndandafakh

 

 

 

Commune De Ndiaganiao

 

 

  • La commune de Nguéniène, est une commune rurale qui fait partie de la souspréfecture de Thiadiaye. Les villages concernés par ce projet dans cette commune sont : Fou1, Nguéniéne, Vélingara, Guedj Mad
  • La commune de Sandiara est une commune rurale située entre les communes de Nguéniène et Ndiaganiao et qui fait partie de la sous-préfecture de Thiadiaye
  • La commune de Séssène est une commune rurale située juste à côté de celle de Sandiara. Elle fait partie de la sous-préfecture de Thiadiaye. Seul le village de Diokhar est concerné par ce projet.

Commune De Nguéniène

Objectifs

Il s’agit d’assurer une meilleure disponibilité en eau, tout en accompagnant les ménages des bénéficiaires afin qu’ils·elles acquièrent de meilleures pratiques agroforestières (irrigation raisonnée, élagage et entretien des arbres, regarnissage d’arbres n’ayant pas survécu, …) et en matière de valorisation des terres (cultures agricoles adaptées, plantes médicinales, arbres fruitiers, …).

Actions

  • Etat des lieux : géolocalisation des parcelles des bénéficiaires et réunions d’information/sensibilisation et de lancement du projet ;
  • Surcreusement des puits ;
  • Formation sur les techniques d’entretien et d’élagage des arbres ;
  • Installation des équipements solaires (pompe + panneaux) ;
  • Regarnis des parcelles (mise en place pépinière, transplantation) ;
  • Accompagnement en production maraichère, fruitière et céréalière (formation technique et suivi).

Impacts attendus

  • Les 50 ménages parviennent à obtenir un taux optimal de survie de leurs jeunes plants d’arbres fertilitaires grâce au surcreusement de leurs puits
  • Ces ménages sont accompagnés en méthodes d’agroforesterie, de gestion de l’eau et en pratiques culturales
  • 17.000 arbres croissent durablement sur près de 30 hectares
  • Les ménages des alentours bénéficient de ces apprentissages

Partenaire opérationnel

APAF Sénégal 

Partenaire financier

Fondation d’Ieteren

Budget

40.000€ sur 24 mois

En quelques images