Evariste
14/12/21

Témoignage de Nicolas Bellegou

Nicolas« Je suis parti pour réaliser un inventaire des équipements biomédicaux et aider à définir une stratégie pour leur maintenance. La mission était assez exploratoire, permettant ensuite de donner naissance à des appuis plus ciblés.

On avait amené une GMAO [gestion de maintenance assistée par ordinateur] qui nous a permis d’inventorier le matériel. On a pu effectuer le tri du matériel existant, dont une partie était stockée et inutilisée, parfois inutilisable faute de personnel formé et ou de réseaux en gaz médicaux. Nous avions apporté avec nous à Goma un petit analyseur d’oxygène qui a permis de tester les concentrateurs. Nous l’avons laissé sur place. Nous avons pu remettre en route un Colposcope optique numérique. À mon retour à Bruxelles, nous avons pu acheter et faire acheminer un peu d’outillage supplémentaire.

Pour moi, c’était une première expérience de collaboration avec un hôpital dans un pays fragile.

Sur place, on constate combien les contraintes mènent à une technicité du personnel très développée, l’ingénieur biomédical de l’HPNK était impressionnant. La débrouille est nécessaire, ça se sent dans les gestes.

Avec un budget assez raisonnable, il serait toutefois possible de remettre réellement en état l’atelier et d’organiser quelques missions de renfort structurel, bien préparées en amont, afin de bien connaître le matériel disponible sur place, les besoins, les compétences pour récolter avant le départ les modes d’emploi, les contacts dans les diverses firmes, pour agir rapidement. Certaines firmes seraient peut-être aussi d’accord de sponsoriser ces missions, en donnant l’un ou l’autre appareil dans le cadre de leur RSE. »

Nicolas Bellegou, ingénieur biomédical responsable du département de bio-ingénierie d’Erasme