Img 9993
14/12/21

Témoignage d’Agnès Echterbille

Agnès Echterbille, infirmière sage-femme à Erasme et, depuis 2018, employée de l’ONG à Goma, a dès 2015 activement contribué à imaginer les collaborations entre l’hôpital universitaire et ULB-Coopération. Elle a porté et construit, avec un ensemble de personnes des deux structures, cette architecture fertile.

 « J’ai sans doute pu apporter un double regard, avec d’un côté ma réalité « érasmienne », et de l’autre ce que j’ai appris ici à Goma. C’est probablement une force pour construire et entretenir les relations. Beaucoup d’employés et employées d’hôpitaux belges, dans la situation actuelle, ont besoin de retrouver le sens premier de leur métier. Le secteur hospitalier en Belgique est en souffrance. Par le biais de collaborations avec des structures de santé de Goma par exemple, le fait de pouvoir partager des pratiques, offrir un appui, obtenir et envoyer ne fût- ce que des documents, de la littérature scientifique, tellement difficile à obtenir en RDCongo, apporte énormément, tant à ceux qui donnent qu’à ceux et celles qui reçoivent. Le partage est une réelle expérience win-win.

J’aimerais beaucoup que l’institution poursuive le soutien à ces dynamiques dans les années à venir, ce serait une belle continuité pour le renforcement de la qualité des soins au Nord-Kivu. C’est en phase avec la mission de l’hôpital universitaire : transmettre et former ailleurs que sur sa zone d’activités en Belgique. On pourrait également trouver des synergies avec Erasme Green hospital, dans les aspects environnementaux par exemple, ou encore dans les approches de soutien au bien-être du personnel. Les possibilités de nourrir les projets de part et d’autre, en Belgique et à Goma, sont vastes. »

Depuis 2015, les collaborations ont revêtu diverses formes, courtes missions de renforcement dans les hôpitaux ou centres de santé, mais aussi, grâce au Centre de Formation du Nord-Kivu qu’ULB-Coopération a construit à Goma, aujourd’hui équipé pour les formations à distance, des séminaires, des cycles de formation continue par vidéo-conférence. Ces nouvelles modalités ouvrent plus encore les perspectives d’interactions !