Santé au Burkina

Projet d’appui au développement sanitaire de la commune de Ouéguédo (PADESCO)

De multiples régions du Burkina Faso nécessitent un renforcement de leur offre de soins, notamment de santé communautaire ; le département de Tenkodogo est au centre de PADESCO.

Un aperçu du projet, en vidéo ici !

Contexte

Le Burkina Faso est un pays sahélien en situation de vulnérabilité permanente. Il reste classé au 185ème rang sur 188 dans le rapport mondial sur le développement humain 2016 avec un Indice de Développement Humain (IDH) de 0,402. Le pays est marqué par une pauvreté extrême accentuée par les crises alimentaires et nutritionnelles récurrentes. Depuis quelques années, le phénomène de changement climatique a engendré une pluviométrie irrégulière avec comme conséquence des sécheresses et des inondations cycliques.

Les problèmes sécuritaires ont ajouté une couche de complexité à cette situation très fragile, et ont contribué à une crise humanitaire vécue par une grande partie de la population. Les attaques croissantes ont forcé certaines communautés à se déplacer, allant vers une plus grande précarité économique encore. Au 22 avril 2020, le décompte faisait état de 850.000 personnes déplacées internes.

À cette situation est venue s’ajouter la pandémie de COVID-19. Aujourd’hui, on constate une tendance à l’augmentation des cas, avec une transmission communautaire. Faute de moyens suffisants, les actions de prévention temporairement réorientées vers la pandémie ont malheureusement impacté des campagnes de prévention du paludisme, de distribution de moustiquaires imprégnées, de vaccination infantile. On redoute, dès lors, les effets collatéraux de la pandémie et plus généralement l’affaiblissement des structures de santé.

Zone géographique

Ouéguédo est une commune située dans le département de Tenkodogo de la province de Boulgou dans la région du Centre-Est au Burkina Faso.

 

Objectifs

  • Répondre aux principaux problèmes sanitaires des usagers de Tenkodogo
  • Assurer la durabilité du système local de soins ainsi que sa résilience face aux crises sécuritaires (afflux de déplacés internes) et sanitaires (COVID, entre autres)
  • Contribuer à l’amélioration du fonctionnement des éléments composants le système communautaire de santé de la Commune de Ouéguédo, en partant d’expériences d’intelligence collective.

Actions

  • Diagnostic de la situation socio-sanitaire et organisationnel et de l’aire de santé
  • Élaboration d’un plan d’actions participatif pour le Comité de Gestion de la Santé (COGES) et le Centre de Santé et de Promotion Sociale (CSPS)
  • Mise à niveau du plateau technique (équipement du matériel requis pour un poste de santé de 1ère ligne)
  • Renforcement de capacités du personnel
  • Campagnes de sensibilisation des populations sur les mesures préventives en matière de santé, nutrition, maladies transmissibles, vaccinations, etc.
  • Mise en œuvre de micro-projets en synergie avec des professeur·e·s et étudiant·e·s de l’Université Joseph Ki-Zerbo (Ouagadougou).

Impacts attendus

Amélioration en matière de :

  • Taux de fréquentation du CSPS (enfants, femmes, hommes)
  • Niveau de satisfaction des patient·e·s
  • Qualité des soins
  • Disponibilité du personnel sanitaire
  • Nombre/taux de décès
  • Nombre de patient·e·s référé·e·s
  • Nombre d’hospitalisation
  • Nombre/taux de cas de paludisme
  • Nombre/taux enfants vaccinés (âge et sexe)
  • Nombre d’enfants malnutris pris en charge
  • Nombre de personnes vulnérables ayant bénéficié de soins
  • Nombre de femmes faisant le suivi (grossesse/enfant)

Partenaires opérationnels

  • Le Comité de Gestion de la Santé (COGES)
  • Le Centre de Santé et de Promotion Sociale (CSPS)
  • Université Joseph Ki-Zerbo (Ouaga 1) et École de Santé publique
  • Université libre de Bruxelles
  • Enabel au Burkina Faso

Partenaire financier

Wbi Logo

Budget WBI

80.975 €