Gériatrie2
14/12/21

Témoignage du Dr Sandra De Breucker

La récente collaboration entre deux médecins gériatres d’Erasme et notre ONG émane du constat que les personnes âgées doivent être accueillies dans un service de soins spécifique. Elles sont en effet dans des situations de fragilités particulières qui, si elles ne sont pas prises en compte, réduisent l’efficacité des soins. Il s’agit donc de définir, dans le contexte spécifique du système de soins kinois, une réponse pour dépister suffisamment tôt les personnes âgées présentant un problème de santé, améliorer les soins apportés à celles-ci et, dans le cadre de l’approche communautaire, s’assurer que les dispositifs de santé sortent aussi de l’hôpital.

Forts de nos précédentes expériences, nous disposions de plusieurs éléments pour construire une réponse adaptée et durable :

  • Mobiliser des personnes dont c’est le métier : des gériatres hospitaliers, qui pourront parler d’expérience à expérience avec le personnel médical congolais 
  • S’adresser à l’expérience quotidienne du personnel médical, de ce qu’ils ont vu et voient, de ce qu’ils ont expérimenté et expérimentent. Il ne s’agit pas de proposer un changement par un cours théorique 
  • Accompagner la formation d’une mise en action, de moyens qui permettent de concrétiser l’envie de changement suscitée par les nouveaux acquis

Nous disposions de ressources financières limitées pour former tous les hôpitaux de la plateforme hospitalière de la RDCongo (PH-RDC), et avons opté pour une stratégie en cascade, basée sur trois projets pilotes appelés à être ensuite diffusés à l’ensemble des hôpitaux.

Sachant que le service gériatrie d’Erasme dispose des compétences, de la motivation et de l’approche pédagogique adéquate pour initier des changements dans les hôpitaux de la PH-RDC, ULB-Coopération a organisé et coordonné le projet, pour que chaque partie y trouve une réelle plus-value, et a garanti un cadre de qualité et l’ancrage de l’action dans le système de soins de santé. Troisième acteur de ce changement, la PH-RDC, qui avait pour tâche d’identifier des candidats pour la formation qui soient réellement motivés et dans des postes qui leur permettront d’agir concrètement.

La clé du succès se trouvait dans des valeurs partagées, et l’alliance des expériences, des pratiques et du pragmatisme.

 

SandraDr Sandra De Breucker, chef du service de gériatrie d’Erasme : « J’ai eu une  première  expérience de mission d’expertise en 2019, qui m’a sensibilisée. J’ai  alors cherché à continuer, dans un cadre plus structuré, attaché à l’ULB, et c’est là que j’ai pris contact avec ULB-Coopération.

Je milite pour que la personne âgée soit considérée dans ses spécificités, ses besoins en matière de santé qui sont ignorés même par les pays occidentaux. On a une culture très âgiste dans nos pays, qui existe moins dans les pays comme la RDC. Ce contexte de la RDC est donc un levier formidable pour mettre en place de nouvelles initiatives de soins.

Réaliser un tel projet demande du temps, mais c’est motivant de savoir qu’il y a toute une équipe autour, tant pour aider à structurer adéquatement le projet, que pour prendre en charge les aspects administratifs. L’appui de l’ONG facilite énormément les conditions de travail. Par ailleurs, les facilités administratives offertes par l’hôpital Erasme sont fondamentales, tout comme l’appui de toute notre équipe médicale à Bruxelles, qui prend le relais de nos activités en plus des leurs durant nos absences.

Après notre première mission avec ULB-Coopération, on planifie la suite, on travaille à un projet plus ambitieux. Nous sommes d’abord parties à deux médecins avec Dr Lesage. Nous espérons élargir notre groupe et partir la prochaine fois avec un kinésithérapeute et un infirmier, pour répondre aux besoins exprimés sur place et offrir un accompagnement pluridisciplinaire. »