9
04/09/20

PRÉVENTION DE LA COVID-19 ET DÉVELOPPEMENT, GRÂCE AU BEURRE DE KARITÉ

150 villageoises proches du Corridor des éléphants ont contribué à la prévention de la COVID-19 en fabriquant les boules de savon nécessaires aux villages de cette zone du Sud du pays.

L’association Nature et Développement (NATUDEV), partenaire d’ULB-Coopération au Burkina Faso, promeut la cueillette raisonnée autour des forêts comme moyen efficace de protection de celles-ci. Une de ces forêts est celle dite « Corridor des éléphants », permettant le déplacement des animaux sauvages, dont les éléphants, entre les grands parcs nationaux du Sud du pays (Parc National Kaboré Tambi et Ranch de Nazinga).

Dans les villages entourant cette forêt, six coopératives féminines regroupant plus de 150 femmes bénéficient d’un encadrement technique et d’équipements pour produire et commercialiser le beurre de karité et les savons à base de karité. Les noix de karité utilisées proviennent des forêts et des terroirs limitrophes et les produits (beurre et savons) sont vendus principalement dans ces mêmes villages.

3500 boules de savon ont été commandées à ces coopératives féminines pour compléter les kits de prévention COVID-19 que l’ONG et NatuDev ont distribué aux populations alentour. Outre la contribution à la prévention contre la propagation du coronavirus, faire appel à ces coopératives permet de reconnaître le travail qu’elles réalisent, la qualité des produits finis, et contribue à améliorer leur situation financière.

Le défi était de taille puisqu’il s’agissait de produire, en un temps record, une grande quantité de savons, pour un processus artisanal et majoritairement manuel ! La performance est d’autant plus remarquable que la commande est intervenue en pleine crise de COVID-19 avec des difficultés de transport des intrants et emballages en raison des mesures de quarantaine qui interdisaient les déplacements entre les villes. Les regroupements des femmes pour la production du savon étaient également limités, le respect de la distanciation physique. Elles ont néanmoins réussi ce beau défi et ont assuré la livraison de leur plus grande commande reçue depuis le début véritable de leur activité en 2018.

La distribution des kits de prévention a eu lieu au début du mois de juin, pour les communautés villageoises riveraines du corridor des éléphants (villages de Kollo, Oualèm, Saro Bourou, Tiakané, Yaro), aux mairies de Guiaro et de Pô et aux structures sanitaires de Guiaro et de Tiakané (seuls villages disposant d’une structure sanitaire actuellement). Les quantités produites ont également permis de distribuer des savons dans les écoles primaires publiques de la zone.