gestion  sant1-1 entreprenariat   ducation-1-1
Dans beaucoup de projets, les thématiques s'entrecroisent; en effet, lorsque nous soutenons par exemple des activités à caractère rural, l'exploitation des produits mène à soutenir le développement des ventes ou la manière de les acheminer le plus aisément et à moindre coût vers les lieux de vente, etc.

Les questions liées à l’accès aux ressources et à l’aménagement des territoires sont cruciales pour le continent africain. Un développement économique mal organisé a en effet de fortes conséquences sur l’environnement et les territoires. En milieu rural, l’économie agricole, dont dépend largement la population, est en difficulté. La migration croissante vers les villes occasionne des problèmes d’aménagement de l’espace urbain notamment en matière d’infrastructures élémentaires.

En collaboration avec l’Université, ULB-Coopération développe cette thématique, autour de 4 volets :

1. Sécurité alimentaire et systèmes de production : amélioration des systèmes de production ;
2. Conservation et exploitation rationnelle de l’environnement : favoriser un accès juste et équitable aux ressources naturelles ;
3. Infrastructures de base et réseaux : améliorer l'accès à des sources d'énergie, à l'eau potable, à des infrastructures (notamment de santé) ;
4. Urbanisation et habitat : développer une réflexion sur les enjeux liés au développement urbain en Afrique.

Le mode d’intervention privilégié sera l’appui aux collectivités locales et urbaines par

    • la promotion d’une approche systémique concernant les différentes fonctions liées à leur développement et 
    • l’accès à des moyens financiers et à des ressources humaines complémentaires pour leur permettre de planifier et mettre en œuvre des projets conçus sur base de diagnostics communautaires.

TOP

Santé

Le droit à la santé suppose de pouvoir accéder en temps opportun à des soins acceptables, abordables et de qualité appropriée. L’ensemble des réponses organisées pour promouvoir la santé sur un territoire forme un système de santé. Ces systèmes de santé sont aujourd’hui fragmentés par toute une série de campagnes et d’approches verticales des problèmes. Ils deviennent aussi marchandisés par de fortes dérives lucratives.

ULB-Coopération poursuit son travail de réflexion et d’action pour le développement de systèmes de santé accessibles et de qualité. Se basant sur l’expérience accumulée, ULB-Coopération agit principalement via 5 volets :

1. L’appui à la mise en place et à l’organisation des systèmes de santé ;
2. L’approche sociale de la santé ;
3. La qualification des professionnels de la santé et de soins en particulier pour les aspects cliniques ;
4. L’approche multidisciplinaire du contrôle des maladies ;
5. L’économie de la santé.

TOP

Appui à l’entreprenariat et à la gestion 

Les micros et petites entreprises représentent plus de 90 % des entreprises existantes dans le monde. Les acteurs, dits privés, sont des acteurs potentiels de changement importants pour le développement d’une région ou d’une collectivité. Un secteur public efficace est également une condition indispensable à ce développement.

C’est sur base de ces constats que l’appui à l’entreprenariat local (pour les initiatives privées) et à la gestion (pour les administrations) a été identifié comme une thématique prioritaire par ULB-Coopération et ses partenaires. Ensemble, ils développent les volets suivants :

  1. Appui au développement d’entreprises durables inclusives, à tous les maillons d’une chaine de valeurs, qui soient créatrices d’emplois décents et socialement utiles ;
  2. Amélioration de la gestion d’organisations ou d’institutions du secteur public ou associatif afin qu’elles puissent remplir au mieux leurs missions de service à la population.

TOP

Education et citoyenneté critique

L’appropriation des connaissances est un moteur essentiel aux processus de changement de la société. Elle donne aux personnes, les moyens pour développer une approche critique et leur permettre, dès lors, de contribuer à construire une société forte et innovante. 

Cette appropriation doit se réaliser à différentes échelles tant au Nord qu’au Sud. Elle concerne des individus, des organisations de la société civile, des institutions publiques et privées.

Trois volets basés sur l’expertise apportée, par le SEDIF en matière d’éducation au développement et par le CEMUBAC et le SLCD en matière de renforcement des compétences, composent cette thématique :

  1. Un volet éducation au développement fortement intégré aux activités de l'ULB.: il vise à favoriser une meilleure compréhension des enjeux internationaux et du développement et de provoquer des changements de valeurs. Le public ciblé est principalement constitué de la communauté universitaire ; 
  2. Un volet de renforcement des compétences : appui direct ou indirect aux formations de base et continues ainsi que des actions pour un meilleur accès et une meilleure utilisation des informations utiles au développement ;
  3. Un volet plaidoyer : une réflexion est en cours pour définir des modalités d’action auprès des organisations existantes pour leur permettre de mieux défendre les droits des bénéficiaires finaux auprès des instances décisionnelles aux échelles nationales et internationales. Ceci se concrétise actuellement par la participation à la plateforme CNCD et en RDC, à l’alliance d’Agricongo.

 TOP