Conservation des ressources marines et côtières

Sur base d’un texte de Daniel Aboi, ONG Eco-Bénin

Ces dernières années dans le Golfe du Bénin (Côte d’Ivoire, Ghana, Togo, Bénin et Nigeria), les changements climatiques accentuent les pressions environnementales le long de la côte et accroissent la vulnérabilité socioéconomique des populations littorales.

Face à ce grand défi, de nombreuses initiatives telle que la création d’aires fluviomarines ont vu le jour. Partager les expériences de ces initiatives et adopter une stratégie de gestion participative harmonisée semblent nécessaire pour une gestion durable des ressources marines et côtières.

Ainsi, une trentaine de participants d’ONG (locales et internationales) et de structures de coopération (Action Plus, Nature Tropicale, Eco-Benin, Cosol PG, Agbo-Zegue, Hen Mpoano, The Development Insti- tute, ULB-Coopération, Kinome, Université de Lomé, Afrique nature…) venus de la Côte d’Ivoire, du Ghana, du Togo, du Bénin et de la Belgique se sont réunis début 2018 pour la mise en place du nouveau collectif. Ce dispositif régional aura pour mission d’œuvrer collectivement pour la conservation des ressources marines et côtières des deltas du Golfe du Bénin, et mettra en place les actions suivantes :

- Développer un système de partage des expériences et de gestion intégrée des écosystèmes côtiers et marins ;

- Développer une stratégie de gestion participative harmonisée de ces écosystèmes ;

- Influencer les politiques de gestion du littoral et des programmes d’infrastructures côtières pour la promotion d’investissements verts ;

- Solutionner les problématiques de gestion des ressources des écosystèmes côtiers et marins en s’appuyant sur la recherche-action.

À l’issue de cet atelier, une feuille de route a été établie: il s’agira dans un premier temps d’organiser des ateliers de partage d’expériences, de créer et mettre en place des outils de communication, de réaliser un état des lieux des initiatives sur la conservation des mangroves ou encore de mettre en œuvre le plaidoyer pour le maintien du moratoire sur la chasse à la baleine.

Le collectif sera coordonné par Gabriel H. Segniagbeto de l’ONG Agbo-Zegue (Togo) et Kofi Agbogah de l’ONG Hen Mpoano (Ghana). Le secrétariat du collectif est confié à l'antenne d'ULB-Coopération au Togo.

Faites un don

Actualités

  • 10-05-2017 L’APAF : partenaire d’ULB-Coopération pour une réponse à l'appauvrissement des sols en Afrique ULB-...